account_circle
Register
menu
person
Premium Avatar
Log in
Register
Ana Sofia Sanchez
6
1
3
0
0
Maya Joint
2
6
6
0
0
All
San
Joi
Reduce
Serve game won
Serve points won %
Break point saved
Return points won %
Break point obtained
Break points won
Points won %
Love games
Set points
Match points
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
All
Joi
San
Expand
Break points won
Points won %
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
San
Joi
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
Latest flashs flash
Lehecka se retire, Fils sera tête de série à Roland-Garros ! Malheureusement, Jiri Lehecka a perdu sa course contre-la-montre. Auteur d’un tournoi madrilène brillant, Lehecka s’était blessé au moment de jouer sa demi-finale. Tombeur de Rafael Nadal en huitième (7-5, 6-4), il avait profité de l’abandon de Medvedev (6-4, ab.) avant de se blesser à son tour. En pleurs, le Tchèque avait finalement été contraint à l’abandon face à Auger-Aliassime (3-3 ab.) Malheureusement, la blessure du 23e joueur mondial s’est révélée trop sérieuse et il ne pourra pas s’aligner à Paris. Roland-Garros perd ainsi son premier gros joueur. Espérons désormais qu’une hécatombe ne va pas s'abattre sur la Porte d'Auteuil.  Cela dit, ce forfait arrange un autre joueur : Arthur Fils. Le Français, 33e mondial cette semaine et titré du côté de Bordeaux (face à Martinez en finale, 6-2, 6-3), est désormais assuré d’être tête de série à Paris. Après s’être retiré du tournoi de Lyon où il était tenant du titre, le risque d’arriver à Roland-Garros sans statut protégé était présent pour Fils.  Finalement, il n’en sera rien et le joueur de 19 ans a donc la certitude qu’il ne pourra pas se retrouver face à un immense favori dès son premier match. Reste maintenant à savoir si Arthur arrivera à assumer ce nouveau statut pour faire rêver le public parisien. 
Sacrée à Rome, Swiatek impressionne toujours plus : “J’ai l’impression de jouer un excellent tennis” Iga Swiatek est incontestablement la reine du tennis féminin. Très solide numéro une mondiale, elle s’est adjugée un nouveau titre à Rome ce samedi, le 10e sacre en WTA 1000 de sa jeune carrière. Opposée à Aryna Sabalenka, la Polonaise n’a pas fait dans le détail. Alors qu’elle avait eu toutes les peines du monde à se défaire de la Biélorusse à Madrid (victoire 7-5, 4-6, 7-6 en sauvant plusieurs balles de match), elle n’a cette fois eu aucun problème à maîtriser sa dauphine au classement mondial. Interrogée en conférence de presse, Swiatek n’a pas caché sa joie :”J 'ai bien joué et de manière solide. J'ai saisi mes occasions. C'est sûr que ce match a été un peu différent de celui de Madrid. J'ai eu le sentiment de mettre beaucoup de pression, pendant tout le match.” En plus de son niveau de tennis, c’est aussi le réalisme de la Polonaise qui attire l'œil. En effet, elle semble capable d’encore mieux jouer sur les points importants. En finale, la Polonaise a été confrontée à 7 balles de break et elle les a tout bonnement toutes écartées. Questionnée sur cette rare efficacité, la numéro 1 mondiale s’est avouée satisfaite de sa qualité de service : “J'essaie de traiter ces points comme n'importe quel autre point. Je n'ai pas l'impression d'être sous pression. Peut-être aussi parce que je sais que je suis excellente à la relance, et que même si je perds mon service, je peux m'en sortir après. Je pense que sur ce tournoi, mon service m'a vraiment aidée. Tout le travail que nous avons fait a porté ses fruits dans les moments importants.” Celle qui constitue, à 22 ans, la meilleure joueuse de tennis de l’histoire de son pays (seul tennisman polonais à avoir atteint la première place mondiale, hommes et femmes confondus) est également revenue sur Roland-Garros. Déjà titrée à trois reprises à Paris, Swiatek se sait favorite mais a tout de même tenu à calmer le jeu : “Je suis numéro 1, donc je suis la favorite partout si vous regardez les classements. Mais les classements ne comptent pas, alors... Évidemment, je suis confiante. J'ai l'impression de jouer un excellent tennis. Mais cela ne change rien au fait que je veux vraiment rester humble et me concentrer sur le fait de tout faire étape par étape. Les tournois du Grand Chelem sont différents. La pression n'est pas la même sur le court et en dehors.”
Insolite - Service à la cuillère, Shang se la joue comme Chang 35 ans après Certains spectateurs expérimentés ont peut-être eu une impression de déjà-vu ce samedi à Bordeaux. Opposé à Pedro Martinez en demies du Challenger BNP Paribas Primrose, Junchen Shang a remporté le 3e jeu du 2e set en marquant le point sur un service à la cuillère. De quoi raviver les souvenirs du mythique point remporté par son presque homonyme Michael Chang 35 ans plus tôt. C'était sur la terre battue de Roland Garros, au 4e tour en 1989, face à Ivan Lendl. Un match remporté par le jeune américain, alors âgé de 17 ans, qui avait fini par gagner le tournoi quelques jours plus tard. Le Chinois, 19 ans, a eu moins de succès samedi puisqu'il s'est incliné face à l'Espagnol qui défie Arthur Fils ce dimanche en finale sur l'ocre Bordelaise.
Largement battue par Swiatek, Sabalenka ne se cherche pas d’excuses : “Je ne me sentais pas bien dans mon jeu” Alors qu’elle était passée à un point du sacre à Madrid, Aryna Sabalenka a cette fois été dominée dans les grandes largeurs par une excellente Iga Swiatek (6-2, 6-3). Battue deux fois en deux tournois par la même adversaire, la Biélorusse ne s’est pas cachée en conférence de presse. Ainsi, elle a expliqué que sa rivale a réalisé un match plein alors que de son côté, elle n’a pas réussi à jouer son meilleur tennis : “Je n'ai pas bien joué du tout. Je ne sentais pas bien mon jeu. Dans le deuxième set, j'ai essayé d'être un peu plus agressive. J'ai essayé de la mettre un peu sous pression. J'ai eu quelques opportunités de breaker son service.  Je sais que je dois rester agressive, que je dois continuer à la pousser. Il y a peu de chances qu'elle me donne un point facile. Peut-être que le fait de savoir cela me pousse à me précipiter un peu.  Je pense que c'est ce que je vais essayer de faire différemment la prochaine fois que je jouerai contre elle, pour ne pas précipiter les choses. Il est évident qu'Iga joue de manière très intelligente. Elle est vraiment bonne dans tous les domaines du jeu. Ses déplacements sont incroyables. On sait toujours qu'il faut construire le point et qu'il faut le finir le point. De toute façon, ce ne sera jamais un point facile. Il faut être vraiment à 100 %. Je garde trop cela à l'esprit, j'essaie parfois de surjouer. C'est quelque chose que je vais travailler la semaine prochaine, essayer d'avoir confiance en moi, en mon jeu, en ma capacité à rester dans le point aussi longtemps que nécessaire.”  Questionnée sur son état physique, la numéro 2 mondiale a admis avoir ressenti une gêne. Pour rappel, Sabalenka a été gênée au dos tout le tournoi et notamment en huitième de finale face à Svitolina (victoire 4-6, 6-1, 7-6). Sans prendre son dos comme excuse, elle reconnait avoir joué avec le frein à main : “ La défaite d’aujourd’hui n’est pas due à mon dos, mais il est vrai que j’ai ressenti une certaine gêne et j’ai décidé de ne pas prendre trop de risques, car je ne voulais pas que cela s’aggrave avant Roland‐Garros. Je sais que je ne serai pas la favorite là-bas, mais je veux faire de mon mieux et je suis confiante. Je me sens capable d’atteindre la finale.”
À Bordeaux, Fils veut prendre sa revanche : “Ca va être un match au couteau” Arthur Fils doit se relancer. En quête d’une première finale sur le circuit cette saison, le droitier de 19 ans ne convainc plus vraiment. Alors que Roland-Garros se rapproche toujours un peu plus, le Français est venu à Bordeaux afin d’accumuler un peu de confiance.  Sans réaliser des matchs exceptionnels, il a obtenu son billet pour la finale ce dimanche. Pour tenter d’aller chercher son premier titre de la saison, il s'apprête désormais à défier Pedro Martinez (51e), un joueur qui l’avait fait tomber à Santiago en mars dernier.  Déterminé à prendre sa revanche et à se rassurer avant Roland-Garros, Fils a hâte d’y être : “La revanche… Ça va être un match au couteau, une bonne bagarre. C’est un bon Espagnol comme on les aime, c’est un excellent test pour Roland.” Vainqueur d’adversaires très à sa portée jusqu’alors (Van de Zandschulp, Kokkinakis, Barrere), une victoire face à un joueur comme Martinez, juste avant Paris, lui permettrait de se relancer au meilleur des moments. Affaire à suivre ! 
Top des commentaires comments
My glorious queen Iga
3 thumb_up
Yahyapsp Yahyapsp
That's the gap between #1 and #2
2 thumb_up
TheFireWraith TheFireWraith
If Ostapenko is on her side of the draw....
2 thumb_up
devfek devfek
Amazing defence at the start of the 2nd set, Aryna seemed to fall away after failing to break. Well played Iga.
1 thumb_up
devfek devfek
Too good Iga. The Goat
1 thumb_up
Planet E. Planet E.