account_circle
Register
menu
person
Premium Avatar
Log in
Register
Adria Soriano Barrera
62
1
0
0
0
Gonzalo Oliveira
7
6
0
0
0
All
Sor
Oli
Reduce
Serve game won
Serve points won %
Break point saved
Return points won %
Break point obtained
Break points won
Points won %
Love games
Set points
Match points
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
All
Oli
Sor
Expand
Break points won
Points won %
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Sor
Oli
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
Adria Soriano Barrera
 
Gonzalo Oliveira
24
Age
29
191cm
Height
185cm
82kg
Weight
79kg
478
Rank
248
+107
Past 6 months
-15
Head to Head
0
All
1
0
Hard
1
18 Mar 2023
check 76 61
Latest results
check
61 62
Mar 2023
check
26 63 64
Mar 2023
clear
76 26 107
Mar 2023
clear
62 64
Mar 2023
check
64 61
Mar 2023
check
30 ab
Mar 2023
clear
64 61
Nov 2022
check
61 62
Nov 2022
clear
36 63 64
Oct 2022
Mar 2023
76 75
check
Mar 2023
62 30 ab
check
Mar 2023
64 61
clear
Mar 2023
63 62
check
Mar 2023
64 64
check
Mar 2023
63 64
check
Mar 2023
61 62
check
Mar 2023
61 62
check
Feb 2023
76 64
clear
Latest flashs flash
Très classe, Thiem calme le jeu : “Je ne mérite pas cette wild-card” Dominic Thiem a réussi son entrée en lice. Après 10 participations consécutives au tournoi parisien, il doit, pour la première fois, passer par les qualifications. Opposé à Franco Agamenone (228e), Thiem a réussi, malgré un mauvais départ, à s’imposer (3-6, 6-3, 6-2). Sur un court Suzanne Lenglen acquis à sa cause, l’ex-3e mondial a prolongé le plaisir pour au moins un match.  En conférence de presse, l’Autrichien a été questionné sur la récente polémique des “wild-cards”. En effet, le tournoi parisien a décidé de ne pas l’inviter, alors même qu’il dispute son dernier Roland-Garros. Toujours aussi fair-play, l’Autrichien a expliqué comprendre parfaitement le choix fait par le tournoi. Selon lui, il ne méritait pas cette invitation et espère désormais obtenir sa place via les qualifications : “Honnêtement, j’ai eu assez de temps pour retrouver un bon classement et je ne l’ai pas fait. Je ne mérite pas cette wild-card et ça me va. J’ai participé 10 fois à Roland-Garros, c’est largement suffisant. J’espère simplement y arriver une dernière fois. C’est l’objectif.” (propos recueillis en conférence de presse).
À Roland-Garros, Blanchet crée l’exploit, Pouille impuissant Alors qu’Ugo Blanchet a réalisé l’exploit de la journée à Paris, Lucas Pouille a, de son côté, pris la porte d’entrée.  Opposé à la tête de série numéro un de ses qualifications, à savoir le Chilien Christian Garin, Ugo Blanchet, 158e, a réussi l'exploit de s’imposer. C’est un résultat que l’on n’attendait vraiment pas, mais le Français, très agressif, a fait déjouer l’ex-17e mondial (6-4, 4-6, 6-1 en 2h04). Réalisant le match parfait (34 coups gagnants), il crée la première sensation de ce tournoi et s’ouvre le tableau. Le voilà donc à deux matchs d’une participation au tableau principal de Roland-Garros. Affaire à suivre !  Malheureusement, Lucas Pouille n’a pas eu le même succès. On le savait depuis le tirage au sort, il n’y avait peut-être pas pire tirage possible pour le Français. En effet, opposé à Hamad Medjedovic, il n’avait tout simplement pas les clefs. Son adversaire, véritable étoile montante du circuit mondial, ne l'a pas laissé respirer. Le Serbe de 20 ans, qui avait failli éliminer Medvedev à Rome, a semblé un cran au-dessus de tout le match. Ainsi, la magnifique aventure de 2023, où il s’était extirpé des qualifications avant d’atteindre le deuxième tour du tableau principal, ne se reproduira pas pour Pouille qui dit déjà au-revoir à Paris. 
Zverev, Jarry, Tabilo, Passaro - Encore du mouvement au classement ATP !  On note plusieurs changements dans le classement ATP publié ce lundi. Au sommet de la hiérarchie, rien ne bouge puisque ce sont toujours Djokovic (1er), Sinner (2e) et Alcaraz (3e) qui trustent les premières places. Cela dit, on note plusieurs évolutions au sein du top 10 mondial. Alexander Zverev, sacré à Rome, monte à la 4e place (+1), délogeant Medvedev du top 4 (5e, -1). Hurkacz, quart de finaliste en Italie, gagne lui aussi un rang (8e, +1).  Finaliste en 2023, Holger Rune recule encore au classement (13e, -1) et est désormais talonné par Tommy Paul (14e, +2). Les Chiliens sont aussi et surtout à la fête puisque Alejandro Tabilo, demi-finaliste en Italie, s’ouvre grand les portes du top 30 en atteignant une belle 25e place (+7). De son côté, Nicolas Jarry, finaliste, retrouve le top 20 mondial : il est 16e (+8).  Enfin, Francesco Passaro réalise la plus grosse percée de la semaine. Titré à Turin face à Musetti (6-3, 7-5), il fait un bond de 113 places pour se retrouver 133e.
Vainqueur héroïque, Vacherot s’attire les sifflets du public sur sa célébration L’édition de Roland-Garros 2024 n’a débuté que depuis quelques heures et il ne s’agit pour l’instant que des qualifications. Pourtant, le public parisien est déjà largement au rendez-vous et l’ambiance dans les travées digne d’un match du tableau principal.  Valentin Vacherot l’a découvert ce lundi. Le 116e mondial, était opposé à un jeune français : Gabriel Debru (18 ans), 341e et invité par le tournoi. Sur un court 14 survolté, Vacherot est passé par toutes les émotions. Perdant le premier set puis se faisant débreaker au moment de servir pour le match, il a fini par se sortir du piège après près de 3h de match (4-6, 6-3, 7-5 en 2h53). Se qualifiant sur sa 4e balle de match, il a laissé exploser tout son soulagement. Né en France, le joueur de 25 ans a dû lutter contre tout un stade. En effet, le public avait clairement choisi de soutenir Debru, et pas toujours de manière très respectueuse. Visiblement très heureux de s’en sortir, le Monégasque n’a pas fait semblant lors de sa célébration, balançant même une balle de la main dans les tribunes du stade (voir vidéo). S’attirant les sifflets du public, il s’est empressé de s’excuser. Sans forcément excuser ce comportement assez limite, on peut comprendre les émotions ressenties par Vacherot qui a dû lutter contre tout un stade alors même qu’il joue presque à domicile. 
Déterminé, Zverev annonce la couleur pour Roland-Garros : “C’est le tournoi que je veux gagner” Alexander Zverev s’est retrouvé. Balbutiant depuis le début de la saison sur ocre, il a réalisé un tournoi de Rome de très haut niveau. S’imposant en Masters 1000 pour la première fois depuis Cincinnati 2021, l’Allemand veut rêver plus haut.  Après avoir parfaitement profité de l’hécatombe italienne pour s’adjuger un titre majeur, Zverev s’est très vite projeté sur Roland-Garros. Retrouvant confiance et ambition, il a annoncé la couleur en conférence de presse : “Je l'ai déjà dit à maintes reprises et je vais le répéter : je suis quelqu'un qui sait que quand je ne joue pas bien, je peux perdre contre n'importe qui, mais quand je joue bien, je sais que je peux battre n'importe qui. C'est mon état d'esprit. C'est ainsi que je vois les choses.  J'ai atteint trois fois de suite les demi-finales là-bas, j'y ai joué un des meilleurs tennis de ma vie avant de me blesser, donc Roland est marqué dans mon calendrier. Cette année ne fait pas exception. C'est le tournoi que je veux gagner. C'est celui que j'attends avec le plus d'impatience, peut-être tout au long de l'année.” (propos relayés par L'Equipe).
Top des commentaires comments
I think this will be Andys last year. What a roller coaster been your biggest fan. And if only for that injury, what else might you have achieved.
2 thumb_up
Seumas Mac Seumas Mac
Well done champ, let's go now in next round
1 thumb_up
Daniel N. Daniel N.
Stop whining Andy, it's the same for both of you.
1 thumb_up
Aladdin Sane Aladdin Sane
Go champ and qualify for the main draw.
1 thumb_up
ummai445 ummai445
I miss you Domi well done man
1 thumb_up
Thandiswa Thandiswa