account_circle
Register
menu
person
Premium Avatar
Log in
Register
Finished - 00:18
Kamilla Rakhimova
2
0
0
0
0
Taylor Townsend
0
0
0
0
0
Tendance des pronostics
17.5% (11)
82.5% (52)
Centre Court
All
Rak
Tow
Reduce
Winner shots
Unforced errors
Aces
Double faults
1st serve %
% first serve points won
Break point saved
Return points won %
Break points won
Points won %
Love games
Set points
Match points
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
All
Tow
Rak
Expand
Break points won
Points won %
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Rak
Tow
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
Latest flashs flash
Alcaraz doit déjà enchaîner au Queen’s  Alors que les premiers tournois sur gazon de la saison s’apprêtent à rendre leur verdict, les choses sérieuses ne vont pas tarder à commencer. En effet, dès lundi, c’est l’un des tournois sur herbe les plus prestigieux qui va démarrer, à savoir le tournoi du Queen’s.  De nombreux joueurs de très haut niveau y sont attendus, et notamment un certain Carlos Alcaraz. Sacré à Roland-Garros il y a quelques jours, l’Espagnol doit déjà lancer sa saison sur gazon avec la défense de son titre, conquis l’an passé face à De Minaur en finale (6-4, 6-4).  Heureusement pour lui, le tirage au sort du tableau final s’est montré relativement clément avec le numéro 2 mondial. Ainsi, ce sont surtout des adeptes de la terre battue qui ont été placés dans son quart de tableau (Cerundolo, Navone, Tabilo, Baez, Davidovich Fokina…). Cela dit, l’Espagnol ne devra pas trop se détendre non plus puisqu’un certain Jack Draper (finaliste à Stuttgart ce dimanche) pourrait l’attendre en huitièmes de finale.  Une fois encore, le tableau à de quoi faire rêver risque de nous réserver plusieurs affiches de rêve. On notera notamment un potentiel Dimitrov/Alcaraz en demi-finale qui pourrait être riche d’enseignements en vue de Wimbledon.  Côté français, le tirage au sort n’a en revanche pas été très rassurant. Bien que tête de série, Ugo Humbert devra faire face à Matteo Arnaldi dès son premier match et Adrian Mannarino va de son côté se mesurer à l’un des joueurs les plus en forme de la saison : Grigor Dimitrov. 
À Halle, Sinner va essayer d’assumer son nouveau statut !  Jannik Sinner s’apprête à découvrir ce que signifie jouer un tournoi de tennis en étant numéro 1 mondial. Un statut très particulier qui va encore augmenter les attentes déjà très présentes autour de lui.  En effet, même s'il ne sera pas le seul cador présent à Halle (Zverev, Medvedev, Rublev, Hurkacz, Tsitsipas…), tout le monde ou presque s’attend à le voir triompher. Retrouvant une surface qu’il a déjà réussi à apprivoiser (demi-finaliste à Wimbledon l’année dernière), Sinner va vite devoir trouver le rythme. Il risque de vite découvrir que s’il est déjà très ardu de devenir numéro 1 mondial, il est encore plus difficile de le rester et d’éviter les critiques médiatiques incessantes.  En Allemagne, le tirage au sort du tableau principal a clairement manqué de clémence pour le joueur Transalpin. Opposé à Tallon Griekspoor (23e) dès son premier match avant de se mesurer potentiellement à Roman Safiullin, un adversaire qu’il avait affronté en quarts de finale de Wimbledon l’an passé. La suite du tournoi ne s’annonce pas beaucoup plus tranquille puisqu’il pourrait avoir à enchaîner des duels face à Tsitsipas, Medvedev ou Bublik avant de potentiellement affronter Zverev en finale.  Pour ce qui est du reste des joueurs engagés, les prestations de la plupart des têtes de série seront bien sûr à surveiller, mais il ne faudra pas pour autant négliger les performances de Matteo Berrettini qui semble toujours aussi amoureux du gazon ou encore celles de la pépite brésilienne Joao Fonseca. 
Bianca Andreescu, son parcours du combattant, 5 ans de galère depuis l’US Open 2019  La qualification de Bianca Andreescu pour la finale du tournoi de ’S-Hertogenbosch ce samedi signifie beaucoup plus qu’une classique qualification pour une finale. Qu'il semble loin le temps où elle se présentait comme la potentielle future patronne du tennis féminin. Titrée à l'US Open en septembre 2019 (en battant Serena Williams en finale) à seulement 19 ans, dans la foulée de son titre au WTA 1000 de Toronto et 6 mois après celui à Indian Wells. N°4 mondiale (meilleur classement de l’histoire pour une Canadienne) le mois suivant, elle semblait promise au plus brillant avenir. Oui, mais voilà, à l'image de ce qui est arrivé à Emma Raducanu deux ans plus tard, la native de Mississauga (Ontario) n'est jamais parvenue à confirmer, stoppée dans son superbe élan par un enchaînement de blessures. Un véritable parcours du combattant qui ne lui a laissé presque aucun répit depuis. Une blessure au genou, dès la fin d'année 2019, l'a privée de l'intégralité de la saison 2020 et du début de 2021. Elle est toutefois parvenue à retrouver très vite un excellent niveau puisque, dès son 3e tournoi de reprise, elle a atteint la finale du WTA 1000 de Miami. Finale au cours de laquelle elle s’est tordue la cheville et a dû abandonner. De retour deux mois plus tard, la suite de sa saison n’a jamais été à la hauteur de ses propres attentes, avec tout de même un huitième de finale à l’US Open en point culminant. Fin 2021, la blessure était cette fois mentale. Usée par la pression et les déceptions à répétition depuis son titre à l’US Open en 2019, Andreescu ne savait plus vraiment où elle en était ni ce dont elle avait réellement envie. La question d’arrêter le tennis professionnel s’est sérieusement posée, et elle a alors décidé, en accord avec son entourage, de prendre plusieurs mois de repos loin du WTA Tour. De retour en avril 2022, la Canadienne n’affichait plus le niveau de potentiel vainqueur de Grand Chelem qui était le sien. Elle a tout de même disputé la finale sur le gazon de Bad Homburg (battue par Caroline Garcia 6-7, 6-4, 6-4), bien aidée par le forfait de Simona Halep en demi-finale. Mais elle n’a ensuite plus jamais atteint les quarts de finale de l’année. En 2023, elle pouvait enfin débuter une saison dans des conditions normales. Le début était poussif, mais elle retrouvait de bonnes sensations à Miami en mars. Après des victoires sur Emma Raducanu, Maria Sakkari et Sofia Kenin, c’est toutefois une énième blessure qui finissait par la stopper en huitièmes de finale. Cheville gauche tordue, un mois d’arrêt. Après la reprise, la suite n’était pas brillante et elle finissait par être à nouveau stoppée par les limites de son corps début août. Cette fois, c’est le dos qui cédait. Après 10 mois de soins, de rééducation et de réathlétisation, qui l’ont tenu éloignée du WTA Tour durant toute la première partie de cette saison 2024, Andreescu a repris la compétition à l’occasion du dernier Roland-Garros fin mai. Elle y a passé deux tours, un résultat encourageant avant de prendre la direction du gazon. Et la voilà donc en finale à ’S-Hertogenbosh dès son deuxième tournoi de reprise, après notamment une très belle victoire sur Naomi Osaka (6-4, 3-6, 7-6) en quarts de finale. Donc oui, la finale qu’elle jouera ce dimanche est bien plus qu’une simple finale d’un WTA 250. C’est la récompense de tant d’efforts et de persévérance. Andreescu y affrontera Ekaterina Alexandrova ou Liudmila Samsonova pour tenter de s’offrir son premier titre sur le WTA Tour depuis l’US Open 2019. Un titre symbolique qui aurait une saveur encore plus particulière puisqu’elle le remporterait le jour de son 24e anniversaire. Bianca Andreescu : "Ça signifie tellement pour moi. Parce que je pense que je n'ai pas eu la carrière la plus facile après 2019, avec toutes les blessures et tout ça. Donc tout le travail que j'ai réalisé a payé, je n'ai jamais abandonné. Et... cela signifie vraiment beaucoup pour moi."
Berrettini hausse le ton et impressionne sur le gazon de Stuttgart ! Matteo Berrettini semble en passe de retrouver son tout meilleur tennis sur l’herbe de Stuttgart. Plus les tours passent, plus l’ancien n°6 mondial et finaliste de Wimbledon 2021 (battu par Djokovic 6-7, 6-4, 6-4, 6-3) impressionne. Ce samedi, il s’est qualifié pour la finale en donnant une leçon de tennis sur gazon à son compatriote Lorenzo Musetti (6-4, 6-0). Solide dans le 1er set où, après avoir breaké dès le 3e jeu, il a su sauver trois balles consécutives de débreak au moment de conclure la manche dans le 10e jeu (5-4, 0-40). Berrettini a ensuite déroulé son tennis. Il a remporté le deuxième set en 25 petites minutes, en ne concédant pas le moindre jeu, et privant même Musetti de la moindre balle de jeu. Impressionnant. En finale dimanche, il devra tout de même se méfier sérieusement puisqu’il affrontera le Britannique Jack Draper qui semble en très grande confiance cette semaine.
Humbert manque l'occasion face à De Minaur Alex De Minaur jouera la finale sur le gazon de ’S-Hertogenbosh. En demies, ce samedi, le n°9 mondial a dominé Ugo Humbert après 1 heure et 45 minutes d’un match qui aurait pu prendre une toute autre tournure. D’abord mené 4-0 après seulement 15 minutes de jeu, le Français a ainsi aligné 5 jeux consécutifs et s’est même procuré 2 balles de premier set sur le service adverse (4-5, 15-40). Mais l’Australien a tenu bon pour finalement arracher le set au tie-break. L’occasion était passée pour Humbert, et la différence était faite pour De Minaur n’a ensuite plus jamais été inquiété par le Français sur ses jeux de service. Il n’a concédé que 6 points sur sa mise en jeu dans le deuxième set et a fini par réussir le break dans le huitième jeu (5-3) pour conclure dans la foulée (7-6, 6-3). En finale, dimanche, l’Australien aura probablement fort à faire car il affrontera un Sebastian Korda qui semble avoir retrouvé son meilleur tennis sur l’herbe néerlandaise.
Top des commentaires comments
Nicely played Bianca, a good win to progress to the Final 👏👌
1 thumb_up
Aladdin Sane Aladdin Sane
@AlladinSane you may be better off with the old version tbh
1 thumb_up
PhilTT PhilTT
Karolina, for the win & make the Final ✌️
1 thumb_up
Aladdin Sane Aladdin Sane
The rain cant let me keep watching the match! 😭🌧 Tomorrow it is.
1 thumb_up
Kurapika K. Kurapika K.
Anna, for the win ✌️
0 thumb_up
Aladdin Sane Aladdin Sane