account_circle
Register
menu
person
Premium Avatar
Log in
Register
Louisa Chirico
6
7
0
0
0
Makenna Jones
3
5
0
0
0
All
Chi
Jon
Reduce
Serve game won
Serve points won %
Break point saved
Return points won %
Break point obtained
Break points won
Points won %
Love games
Set points
Match points
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
All
Jon
Chi
Expand
Break points won
Points won %
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Serve
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Chi
Jon
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
Louisa Chirico
 
Makenna Jones
28
Age
26
175cm
Height
-
-
Weight
-
219
Rank
372
+47
Past 6 months
-116
Head to Head
2
All
0
2
Hard
0
63 75check
12 Oct 2023
62 76check
10 Aug 2022
Latest results
check
60 63
Oct 2023
clear
75 62
Sep 2023
clear
60 76
Sep 2023
clear
75 60
Sep 2023
check
63 36 64
Sep 2023
check
76 62
Sep 2023
clear
67 63 64
Aug 2023
check
76 63
Aug 2023
clear
75 61
Aug 2023
Oct 2023
75 64
check
Oct 2023
26 75 61
clear
Oct 2023
75 64
check
Sep 2023
61 63
check
Sep 2023
76 63
clear
Aug 2023
61 62
clear
Aug 2023
75 67 60
clear
Latest flashs flash
Paul musèle Musetti et remporte le Queen’s ! Sans un bruit, Tommy Paul vient de remporter son plus grand titre en carrière. Profitant parfaitement des contre-performances d’Alcaraz et Dimitrov, l’Américain a tenu son rang jusqu’au bout. À l’exception de son match des quarts de finale (face à Draper, 6-3, 5-7, 6-4), le numéro 13 mondial a affiché beaucoup de maîtrise, remportant ses parties avec beaucoup de solidité. En finale, c’est encore une fois son sérieux qui l’a porté jusqu'au sacre. Résistant parfaitement au talent et à la fougue d’un Musetti très inconstant, Paul a pu lever les bras après près d’1h30 de combat (6-1, 7-6). Remportant très facilement le premier set, il a d’abord eu du mal à contenir le retour en force de son adversaire. Se faisant débreaker au moment de conclure, il a même dû sauver une balle de deuxième acte avant de finalement s’en sortir à la suite d’un tie-break très accroché (10-8). Retrouvant son meilleur classement en carrière, puisqu’il sera 12e lundi, Paul pourra incarner une menace que l’on n’avait pas vraiment vu venir. Affaire à suivre !
Sinner assume son statut et s’impose à Halle ! Jannik Sinner est indifférent à la pression. Pour son premier tournoi en tant que numéro 1 mondial, le Transalpin n’a pas tremblé pour décrocher son premier titre en carrière sur herbe. Il détient désormais au moins un sacre sur chaque surface. Après un parcours de qualité bien que difficile, Sinner a dû faire face à l’un des meilleurs joueurs du monde sur la surface : Hubert Hurkacz. Dans un match de serveurs, il s’est montré d’un calme olympien, gérant parfaitement les moments importants. Aussi intraitable au service que son adversaire, puisqu’aucun break n’a été réalisé dans ce match, l’Italien s’est contenté d’un peu mieux gérer les jeux décisifs pour s’en sortir en 2 sets (7-6, 7-6). À 22 ans, la solidité nerveuse comme tennistique de l’actuel numéro 1 mondial force le respect et tout semble laisser penser qu’il se dirige vers une carrière historique. Avec ce titre, il accomplit tout de même l’exploit d’être, au 21e siècle, le troisième numéro 1 mondial à remporter le premier tournoi suivant son accession au sommet de la hiérarchie. Le premier depuis Andy Murray en 2016.
Renaissante, Pegula triomphe à Berlin ! Manquant presque toute la saison sur terre battue, Jessica Pegula vient de réussir un sacré come-back. Bien que battue dès le deuxième tour à Bois-le-Duc, l’Américaine vient de réaliser un tournoi de Berlin bluffant. Tombeuse de Coco Gauff en demi-finale (7-5, 7-6), la numéro 5 mondiale est passée par toutes les émotions en finale ce dimanche. Opposée à une Anna Kalinskaya opportuniste et accrocheuse, Pegula a bien failli s’incliner. Menée d’un set et après avoir écarté cinq balles de titre, c’est en battante qu’elle s’est imposée sur sa première occasion (6-7, 6-4, 7-6 en 2h38). Ne cachant pas son immense émotion à l’issue du match, la joueuse de 30 ans peut être fière de ce qu’elle vient d’accomplir. Cerise sur le gâteau, elle conforte sa 5e place au classement et prend quelques distances avec ses principales poursuivantes (Vondrousova, Paolini, Zheng).
À Birmingham, Putintseva s’adjuge un troisième titre en carrière ! Ce n’est clairement pas le tournoi qui a été le plus suivi cette semaine. Placé dans une semaine où les regards ont surtout été tournés vers les ATP et WTA 500, le tournoi anglais a tout de même eu le mérite de livrer son verdict. Alors que certaines membres du top 30 avaient fait le déplacement (Ostapenko, Krejcikova, Cirstea), c’est finalement Yulia Putintseva, 41e mondiale qui repart avec le trophée. Auteure d’un très bon tournoi, où elle n’aura concédé qu’un set en 5 matchs, la Kazakhe se rassure et en profite même pour faire un rapproché au classement WTA puisqu’elle sera 34e lundi. Disposant de la revenante Tomljanovic en finale (6-1, 7-6), elle décroche ainsi son troisième titre en carrière (après Nuremberg en 2019 et Budapest en 2021) et rentre clairement dans la course pour un statut de tête de série à Wimbledon.
Murray ne jouera pas Wimbledon, l’espoir n’a duré qu’un temps ! On savait Andy Murray du genre obstiné. Malheureusement, l’Ecossais a dû se rendre à l’évidence et a officialisé l’information redoutée par beaucoup de suiveurs : il ne jouera pas Wimbledon. Auteur d’une saison 2024 très moyenne, il avait été contraint à l’abandon, blessé au dos, en huitième de finale du tournoi du Queen’s (face à Thompson, 4-1 ab.) il y a quelques jours. Ne perdant pas espoir, l’ex-numéro 1 mondial avait pris la décision de se faire opérer afin d’être prêt pour le Grand Chelem londonien. Finalement, le pari est déjà perdu pour Murray qui, bien que prêt à tout pour pouvoir jouer devant son public, ne pourra pas réaliser son souhait. Son corps ne lui permet tout simplement pas. Il n’y a plus qu’à espérer qu’il réussira à se remettre sur pied d’ici les Jeux Olympiques, l’autre grand objectif de sa saison. Quoi qu’il en soit, une question demeure : va-t-il rejouer un jour à Wimbledon ou cette blessure au dos vient-elle de le priver d’adieux, sur le terrain, à son public ?
Top des commentaires comments
Come on Jannik, beat the serve bot
3 thumb_up
argg argg
itbwould be great to see ajla win her first 250
2 thumb_up
Kian Kian
I absolutely agree that tennis is not for the Olympics... Neither is football basketball cricket rugby baseball etc... all these major sports that have plenty of competition throughout the year, every
2 thumb_up
Fred Phoesh Fred Phoesh
Let's go, Sinner
1 thumb_up
anstjdgnszza anstjdgnszza
Come on gorgeous Anna you can do this
1 thumb_up
Thandiswa Thandiswa